Normes & Protocoles

Les radios ACCESS

Article écrit par Ceeb182 (transféré par Lapinfou).

Voici le point sur diverses informations relatives à l'arrivée des nouveaux émetteurs FrSky supportant le protocole ACCESS.
Dans ce qui suit RF signifie Radio Fréquence.

Concernant les modules RF des radios ACCESS


Il existe 3 types de module RF pour les radios supportant le protocole ACCESS :
- le ISRM_P = Emetteur RF + Puissance mètre + Mesure précise du SWR*
- le ISRM_S = Emetteur RF + Ancienne mesure imprécise du SWR* renommé RAS* dans OpenTx
- le ISRM_N = Emetteur RF
SWR* et le RAS** : Pour en savoir plus cliquer ici

Il existe actuellement 3 variantes du ISRM de type S : le S, S_X9 et S_X10.
Il s'agit de la même famille que le S. La différence est principalement liée aux antennes et à une intégration différente à la radio.

Concernant la fonction Analyseur de spectre


La fonction Analyseur de Spectre n'est pas liée au hardware des modules ISRM.
La fonction Analyseur de Spectre est basée uniquement sur un calcul logiciel.
Autrement dit, toutes les radios ACCESS ont la fonction Analyseur de Spectre.
Il y a même un développement de l'Analyseur de Spectre pour le module multiprotocole

Concernant la législation FCC et Européenne


Rappel : il y a deux systèmes normatifs principaux pour le matériel RF dans le monde
- l'Union Européenne qui édicte les directives et les normes uniquement pour les 28 pays de l'Union Européenne
- la FCC (Federal Communications Commission) basée aux USA qui édicte les normes pour l’Amérique du nord

Ce paragraphe est valable pour tous les fabricants de matériel RF.
Je ne suis pas spécialiste en question juridique de radio-télécommunications. Cependant on trouve assez facilement des informations permettant de comprendre les impératifs auxquels doivent se conformer les fabricants, importateurs, distributeurs, consommateurs.
Voici quelques impératifs des réglementations FCC et Européenne (liste non-exhaustive) :
  • les critères de conformité technique de la partie RF sont différentes entre la FCC et l'Europe : fréquences parfois différentes, puissance différente, LBT en Europe, etc...
    "Réglementations concernant la conformité technique de la partie RF" :
    - En Europe : ETSI EN 300 328 (réglementation Européenne)
    - Hors Europe : Code of Federal Regulations, Title 47, Part 15 (47 CFR 15) (réglementation de la FCC - Federal Communications Commission)
  • la modification du logiciel de la partie RF est très encadrée
    "Réglementations concernant les radios définies par le logiciel utilisé" :

    - En Europe : la directive RED - 2014/53/UE Chapitre I Article 3
    Citation :
    Exigences essentielles
    Les équipements radioélectriques de certaines catégories ou classes sont construits de telle sorte qu'ils respectent les exigences essentielles suivantes:
    (...)les équipements radioélectriques sont compatibles avec certaines caractéristiques visant à garantir qu'un logiciel ne peut être installé sur un équipement radioélectrique que lorsque la conformité de la combinaison de l'équipement radioélectrique avec le logiciel est avérée.

    - Hors Europe : réglementation de la FCC Code of Federal Regulations, Title 47, Part 2
    Citation :
    §2.944 Radio définie par le logiciel utilisé
    Les fabricants doivent prendre des mesures pour s'assurer que seuls les logiciels approuvés avec une radio définie par logiciel peuvent être chargés dans la radio. Le logiciel ne doit pas permettre à l'utilisateur de faire fonctionner l'émetteur avec des fréquences de fonctionnement, une puissance de sortie, des types de modulation ou d'autres paramètres de fréquence radio en dehors de ceux qui ont été approuvés.

  • toute modification du logiciel de la partie RF incompatible avec la certification RF FCC ou Européenne rend caduque la certification du matériel.
    (certification caduque = matériel illégal = usage interdit sur le territoire concerné)
    "Réglementations concernant la validité de la certification de la partie RF" :

    - En Europe : le marquage CE des équipements radioélectriques est valide uniquement si le matériel associé aux normes/directives EU ont été vérifiées par un bureau de contrôle accrédité. Il est clairement indiqué sur le certificat du bureau de contrôle "Aucune configuration autre que celle décrite dans le certificat n'a été prise en compte et n'est donc pas incluse dans le certificat". Autrement dit toute modification du matériel rend caduque la certification CE.
    - Hors Europe : réglementation de la FCC Code of Federal Regulations, Title 47, Part 15
    Citation :
    §15.21 Information donné à l'utilisateur.
    Le manuel de l'utilisateur ou le mode d'emploi d'un émetteur, intentionnel ou non, doit avertir l'utilisateur que des modifications ou des changements non expressément approuvés par la partie responsable de la conformité pourraient annuler le droit de l'utilisateur d'utiliser l'appareil.

  • l'évolution actuelle des réglementations vont vers une plus grande responsabilisation des fabricants. Le fabricant doit mettre en place un mécanisme pour empêcher que certaines modifications logicielles puisse rendre la partie RF illégale vis à vis des réglementations locales.
    "Réglementations concernant les mécanismes visant à empêcher la modification logicielle de la partie RF d'un matériel" :

    - En Europe : la directive RED - 2014/53/UE Chapitre I Article 3
    Citation :
    (...)les équipements radioélectriques sont compatibles avec certaines caractéristiques visant à garantir qu'un logiciel ne peut être installé sur un équipement radioélectrique que lorsque la conformité de la combinaison de l'équipement radioélectrique avec le logiciel est avérée.

       Norme ETSI EN 300 328 v2.2.2 paragraphe 4.3.1.13.3
    Citation :
    L'emplacement géographique déterminé par l'équipement FHSS** tel que défini à la clause 4.3.1.13.2 ne doit pas être accessible à l'utilisateur d'une manière qui lui permettrait de le modifier.
    **FHSS = "Frequency-Hopping Spread Spectrum" ou en français "étalement de spectre par saut de fréquence". C'est sur ce principe que fonctionnent nos radios.

    - Hors Europe : réglementation de la FCC Code of Federal Regulations, Title 47, Part 2
    Citation :
    Les fabricants peuvent utiliser des moyens, y compris, mais sans s'y limiter, l'utilisation d'un réseau privé qui ne permet qu'aux utilisateurs authentifiés de télécharger des logiciels, l'utilisation de signatures électroniques à l'intérieur des logiciels ou codées à l'intérieur du matériel permettant de vérifier que les nouveaux firmwares peuvent être légalement téléchargés sur un dispositif pour satisfaire les exigences RF. Le fabricants doivent décrire les mesures prises à cet effet dans leur demande d'accréditation de leurs équipements.



Tout ceci oblige le fabricant à ne pas laisser l'utilisateur final faire n'importe quoi sur la partie RF de son matériel.

En bref, pour le respect des réglementations RF et pour ne pas exposer le fabricant à des sanctions, une mesure simple consiste à ce que l'utilisateur final ne puisse pas modifier le logiciel de la partie RF de son matériel.


Concernant la version LBT ou FCC des radios FrSky supportant le protocole ACCESS


Rappel : en radiocommande, les deux types de transmission RF les plus utilisés dans le monde sont
- le type EU-LBT aussi appelé LBT (Listen Before Talk) en vigueur dans l'Union Européenne. Il a pour particularité de vérifier que le canal RF est inoccupé avant d'émettre.
- le type Non-EU aussi appelé FCC (Federal Communications Commission) en vigueur en Amérique du nord
Le module RF d'un émetteur possède son propre logiciel qui est totalement indépendant de la version d'OpenTx. Pour simplifier, OpenTx envoie des ordres en clair au module RF de l'émetteur qui les formate au bon protocole pour les transmettre au récepteur. Le récepteur et le module RF de l'émetteur doivent converser dans la même langue pour se comprendre. Chaque protocole (ACCESS, ACCST_D16) est décliné en deux types : FCC ou EU-LBT.

Actuellement, le module ISRM des radios supportant ACCESS contient simultanément les versions LBT et FCC.
Autrement dit, le module ISRM contient les protocoles suivants : ACCESS_FCC et ACCST_D16_FCC, ACCESS_LBT et ACCST_D16_LBT (voir ici).

Théoriquement, c'est à la commande de l'émetteur radio que l'utilisateur final doit faire le choix LBT ou FCC.
Quant aux récepteurs ACCESS, ils s'adaptent automatiquement à la norme FCC ou LBT (un seul et unique firmware quelle que soit la norme FCC ou EU-LBT).

Pour les nouveaux émetteurs FrSky, un centre technique FrSky ou un opérateur habilité par FrSky (comme par exemple un vendeur premium) a le droit et peut techniquement effectuer l'opération de sélection des versions LBT ou FCC des protocoles.

Même si vous savez que "isrm_mode.lua" et "region.lua" permettent de changer entre LBT et FCC (c'est devenu un secret de polichinelle !), l'utilisateur final est dans l'illégalité s'il tente de le modifier lui-même. Ces scripts ont été communiqués sous le sceau du secret et n'aurait pas dû circuler.
Pour donner un parallèle avec des logiciels commerciaux pour ordinateur : même si avez accès à un "Crack", c'est à dire un programme visant à contourner l'obtention d'une licence officielle d'un logiciel commercial, il est illégal de l'utiliser.

De plus il faut savoir qu'à partir d'OpenTx 2.3.x conjugué au nouveau matériel FrSky, il est désormais possible de voir si votre radio est FCC ou LBT (ce qui n'était pas le cas auparavant). Le contrôle de conformité vis à vis de la réglementation RF locale est alors possible et aisé.

Des fabricants de matériel RF entre le marteau et l'enclume


Est-ce que le fabricant doit supprimer la souplesse de mise à jour du logiciel de la partie RF pour être parfaitement dans la légalité ? Non, mais il y a des gardes fous réglementaires ! (voir le paragraphe "Législation FCC et Européenne")
Les fabricants sont tiraillés entre le fait de se conformer aux réglementations locales en vigueur, et, satisfaire le besoin du client final à adapter rapidement le matériel à son usage.
Il n'y a pas que FrSky qui est dans ce cas là : tous les fabricants proposant du matériel RF à l'international sont impactés.
Si demain le contrôle venait à s'exercer de façon plus prononcé et avec des sanctions effectives à la clef, le fabricant n'aura d'autre choix que de rendre impossible la modification logicielle des parties RF. Il préservera ainsi sa certification RF et pourra continuer à vendre son matériel RF sur les marchés qu'il occupe.

:ceeb182
Cette page a été vue 943 fois